Navigation


Les ancêtres Jacques Asseline et Louise Roussin

 

L'ancêtre Jacques Asseline et son épouse Louise Roussin

Jacques Asseline est le premier des ancêtres des Asselin à s'établir en Nouvelle-France. Né vers 1629 à Bracquemont, près de Dieppe en Normandie, de Jacques Asseline et Cécile Ollivier, il est venu en Nouvelle-France dès 1656, puisque son nom apparaît à la confrérie du scapulaire du Mont-Carmel le 27 février 1657. Il se déclare matelot de métier lorsqu'il épouse Louise Roussin à Château-Richer le 29 juillet 1662 ; son frère David Asseline est témoin. Quant à Louise Roussin, fille de Jean Roussin et Madeleine Giguère baptisée le 11 mars 1642 à Tourouvre au Perche, elle a immigré en 1650 avec son père Jean Roussin et sa soeur Madeleine.
Suite à des recherches faites en France depuis 1990, nous avons découvert l’acte de baptême de Jacques Asseline, le père des frères David et Jacques Asseline, nos ancêtres ; il est baptisé à Bracquemont le 19 septembre 1585 de François Asseline et Katherine....(sic). Ce document a permis de confirmer l’ascendance des Asseline en France jusqu’en 1532 et, par la découverte d’autres documents, jusqu’en 1327. Un rapport complet de ces découvertes faites à Bracquemont, Le Pollet, Dieppe et Grèges est actuellement en rédaction pour publication dans un numéro spécial de la revue Asselinformation. ( À surveiller )

Établis à Ste-Famille de l'Île d'Orléans, Jacques Asseline et Louise Roussin ont eu six fils et six filles dont deux, Madeleine et Françoise, sont entrées chez les Dames de la Congrégation, deux sont décédés en bas âge, Anne et Jean et les huit autres enfants se sont alliés par mariage aux familles Beaucher, Gagnon, Jehan, Leclerc, Lemieux, Moricet, Pichet, Trudel et Turcot.

Louise Roussin est décédée à 58 ans à Ste-Famille, I.O. le 14 décembre 1700 et Jacques Asseline « à environ 80 ans » selon l'acte de décès à L'Hôtel-Dieu de Québec le 27 janvier 1713, inhumé au cimetière de l'hôpital. On retrouve leurs descendants en grand nombre dans les régions de Québec, Joliette, Bellechasse, Beauce, Dorchester, Montréal, l'Outaouais, l'Île d'Orléans et la Côte-de-Beaupré et plusieurs aux États-Unis.

Il n'y a plus de trace de la maison de Jacques Asseline et Louise Roussin à Ste-Famille. Toutefois, sa fille Louise qui a épousé Jacques Pichet en 1696, a habité la maison Pichet construite sur la terre ancestrale de Jacques Asseline et devant laquelle a été érigé, par l'Association des Asselin le 9 août 1981, un monument en hommage aux trois couples d'ancêtres des Asselin établis sur l'Île d'Orléans. Cette terre porte les numéros cadastraux actuels 102 et 103 qu'on peut localiser par les
numéros civiques 4004 à 4016 et 4005 à 4013, Chemin Royal à Ste-Famille de l'Île d'Orléans.

Maison de Jacques Asseline ICI